Retour

Fugèreville souhaite détruire son ancien dépanneur

La municipalité de Fugèreville souhaite détruire le bâtiment de l'ancien dépanneur du village, fermé il y a environ 5 ans. Selon le maire, l'immense bâtisse, abandonnée est dans un état vétuste et constitue un danger public avec un risque d'incendie majeur.

André Paquet affirme que la municipalité a pris contact avec la MRC pour l'aider dans ses démarches. « C'est une très grosse bâtisse, elle n'appartient à personne et en plus on en est responsable. La bâtisse la plus proche est à maximum 20 pieds du dépanneur, alors c'est un danger, et on ne voudrait pas que, si jamais il y avait un accident, qu'on brûle une maison potable comparativement au dépanneur », s'inquiète-t-il. 

Sans réponse d'Hydro-Québec

Selon André Paquet, la municipalité a demandé à Hydro-Québec de couper l'alimentation électrique du bâtiment pour limiter les risques d'incendie, mais la demande est restée sans suite

« Chaque personne à qui on parle, on a comme réponse que ce n'est pas leur dossier. Alors à un moment, ça va être le dossier de quelqu'un, j'imagine. C'est un danger supplémentaire », témoigne le maire. 

La municipalité est sans dépanneur depuis plusieurs années et les travaux de destruction pourraient coûter environ 25 000 $.

Au moment de la publication, Hydro-Québec n'avait pas répondu à notre demande d'entrevue. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine