Retour

Gare au cladocère épineux, un crustacé nuisible pour la biodiversité des lacs

Le ministère de la Faune, de la Forêt et des Parcs demande la collaboration des pêcheurs et les plaisanciers de la région pour éviter la venue d'un petit crustacé exotique nuisible.

Le cladocère épineux n'est pas encore présent en Abitibi-Témiscamingue mais a été repéré dans les lacs Nipissing et Larder, tout près de la frontière ontarienne.

L'apparition de ce petit crustacé a été répertoriée pour la première fois au Québec en 2015. Le cladocère épineux peut entrer en compétition avec les proies des poissons pêchés dans les cours d'eau.

« La façon la plus simple d'empêcher cet organisme-là d'atteindre nos plans d'eau, c'est d'informer les pêcheurs qu'à la sortie d'un plan d'eau, il faut vider l'eau de cale, il faut vider l'eau du vivier, prendre la peine de bien nettoyer l'embarcation pour être certain de ne pas être vecteur, de ne pas transporter cet organisme-là dans des lacs de notre région », fait valoir le biologiste au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Jean-Pierre Hamel.

Il n'y a pas de moyens d'éliminer cette espèce une fois qu'elle est implantée dans un lac.

Plus d'articles

Commentaires