Retour

Gendron appuie l’UPA et rappelle les défis de la région

Le député d'Abitibi-Ouest François Gendron appuie l'UPA régionale qui demande à Québec un montant de 2 millions de dollars supplémentaires par année pour bonification du programme de gestion des risques.

Avec les informations de Piel Côté

François Gendron croit que les producteurs de la région sont désavantagés en raison de l'éloignement et du climat.Un geste qui donnera un signal positif à la relève et démontrera la volonté du gouvernement à soutenir le secteur, explique le député.« Le 2 millions, ce n’est pas compliqué, c’est pour un programme spécifique, pour s’assurer que l’Abitibi-Témiscamingue n’ait pas toujours à supporter les conditions climatiques différentes, la période estivale plus courte, la réduction du rythme de croissance du drainage souterrain pour avoir une meilleure productivité », clame-t-il.

Plus d'articles