Retour

Gilles Lepage se porte candidat à la préfecture du Témiscamingue

Un quatrième candidat prendra part à la course à la préfecture de la MRC du Témiscamingue.

Il s'agit de Gilles Lepage, travailleur forestier à la retraite, et ancien conseiller municipal de Lorrainville.

Il a publiquement pris position dans plusieurs dossiers au Témiscamingue, notamment la foresterie et le secteur agricole avec le projet des porcheries d'Olymel.

Il fera de l'éducation un sujet prioritaire et dit qu'il veut rapprocher le citoyen de la table des maires.

« La table des maires au Témiscamingue n'avait plus l'efficacité qu'elle doit avoir. Il faut revoir son fonctionnement. Elle a été contestée dans de nombreux dossiers dont la fameuse période des questions [...] Ma vision est de ramener la voix des citoyens à la table des maires », dit-il.

Gilles Lepage mentionne au passage qu'en 1992, il a été intercepté avec un taux d'alcoolémie supérieur à la limite autorisée.

Il a été condamné à payer une amende et son permis lui a été retiré pendant un an.

Mais selon lui, ce n'est pas une raison qui doit l'empêcher de participer à la course à la préfecture.

« J'ai été arrêté par les policiers puis j’avais 0,10. J’avais peut-être un verre de trop de pris, mais j'ai contrevenu à la loi puis je l'assume [...] À partir de la semaine prochaine, je vais aviser la population de certaines erreurs que j'ai faites pour que la population sache que je n'ai rien à cacher, dit-il. Les gens qui se présentent à la préfecture du Témiscamingue peuvent avoir d'excellentes idées, puis c'est de ça qu'on va débattre. »

Les trois autres candidats aux élections du 5 novembre sont Rénald Baril, Bernard Flébus et Claire Bolduc.

Plus d'articles

Commentaires