Retour

Hausse du nombre de cygnes trompette en Abitibi-Témiscamingue

Des cygnes trompette sont de plus en plus visibles en Abitibi-Témiscamingue.

Un texte de Jocelyn Corbeil

Cette espèce protégée a été aperçue à Rouyn-Noranda et depuis quelques années dans le secteur de Val-d'Or, entre autres.

Il s'agit de cygnes trompette provenant des Grands Lacs et qui viennent nicher dans notre région.

« Il a presque été anéanti vers la fin des années 1800, même en 1935. Il ne restait seulement que 69 couples nicheurs en Amérique du Nord. Mais grâce à des programmes de repeuplement, les efforts nord-américains ont permis de sauver la population », affirme Jean Lapointe, biologiste au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Certains facteurs expliquent la présence de cygnes trompette en Abitibi-Témiscamingue.

« En Abitibi-Témiscamingue, on serait dans l'aire de nidification historique du cygne trompette, donc ils se trouvent à recoloniser leur aire de nidification historique. Récemment, on a des mentions de nidification dans la région. Il semble y avoir de plus en plus d'observations dans le nord-est également, ce qui tend à confirmer qu'il va être de plus en plus présent dans la région », explique Jean Lapointe.

Plus d'articles