Retour

Hecla Québec abandonne son projet de terres rares à Kipawa

L'entreprise minière Hecla Québec met fin à ses activités d'exploration de terres rares à Kipawa et se retire du Témiscamingue. En 2013, Hecla Québec avait acquis Mines Aurizon qui avait des sites d'exploration dans cette région.

Le directeur régional exploration, Daniel Bernard, explique que les quantités de terres rares qui ont été découvertes sont insignifiantes, ce qui a poussé la compagnie à abandonner les recherches.

« Mine Horizon, en 2005, avait acquis des projets au Témiscamingue suite à la découverte d'anomalies aurifères dans les sédiments de ruisseaux, explique M. Bernard. Toutefois, les travaux qui ont été faits ont démontré qu'il n'y avait pas vraiment d'or dans le secteur, en contrepartie ils avaient trouvé des anomalies en terres rares. Alors ils ont continué les travaux sur les terres rares... puis les travaux ont été peu significatifs ... L'année dernière, on a décidé avec les patrons et la compagnie de revenir dans nos activités principales qui étaient l'exploration pour l'or et l'argent. »

Daniel Bernard rappelle que la compagnie reste présente en Abitibi et dans d'autres régions du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine