Retour

Hélène Papatie-Brazeau est récompensée par la Fondation pour l'alphabétisation

Une femme de la communauté algonquine de Kitcisakik vient d'être récompensée par la Fondation pour l'alphabétisation. Hélène Papatie-Brazeau est en démarche d'alphabétisation avec le centre de formation l'Horizon à Val-d'Or et elle a reçu ses honneurs en compagnie de quatre autres québécois.

Avec les informations de Sandra Ataman

Hélène Papatie Brazeau a quitté l'école à l'âge de 11 ans. Alors qu'elle suivait une formation du métier de charpentier-menuisier à Kitcisakik, elle s'est aperçue qu'elle ne pouvait pas lire certaines phrases. « Je savais un peu lire, mais pas vite, j'étais assez lente. Il fallait toujours que j'arrête quand il y avait un mot que je n'étais pas capable de lire », raconte-t-elle. 

À l'aube de la cinquantaine, elle décide de retourner sur les bancs d'école. Hélène Papatie prend son courage à deux mains et s'inscrit dans une démarche d'alphabétisation. « Je me suis dit, je retourne à l'école, je suis tannée d'être de même », poursuit-elle. 

Le centre l'Horizon à Val-d'Or accueille une dizaine d'élèves en alphabétisation chaque année. « En fait en alphabétisation, ils commencent dès le début. Ils apprennent le son des lettres comme en première année. Naturellement, ce sont des gens qui ont peut-être vécu des échecs dans leur vie. Il faut beaucoup de persévérance, mais ils comprennent que ça va leur servir dans leur vie », explique la directrice de la formation générale pour adultes de Val-d'Or, Guylaine Sabourin.

Hélène Papatie Brazeau a l'intention de finir son cinquième secondaire.

Elle aimerait servir d'exemple pour les membres de sa communauté et particulièrement pour ses petits-enfants.

Plus d'articles

Commentaires