Retour

Hockey Abitibi-Témiscamingue apporte d'importants changements dans sa structure

Hockey Abitibi-Témiscamingue a apporté d'importants changements à sa structure. À compter de la saison 2017-2018, l'organisation sportive va passer de quatre pôles de développement à deux.

Il y aura un pôle à Amos avec l’organisation des Forestiers, qui s’occupera de la gestion du pee-wee AAA, le bantam AAA-Relève et le midget AAA.

Les Citadelles de Rouyn-Noranda s'occuperont pour leur part du bantam AAA ainsi que du midget espoir.

Le président de Hockey Abitibi-Témiscamingue, Christian Labbé, croit que les échanges seront désormais plus faciles avec deux pôles plutôt que quatre.

Les deux organisations pourront collaborer tant dans la gestion que dans l’accompagnement des joueurs, avec les mêmes visions et les mêmes orientations.Christian Labbé souhaite rassurer que cette décision n'a pas été prise pour remettre en question le travail fait à Val-d'Or et Malartic.

[Les manques] étaient beaucoup plus au niveau des infrastructures et au niveau du programme Sport-études, qui n'est pas actuellement en place, puis le fait d'avoir deux glaces actuellement à Val-d'Or qui sont déjà occupées à 100% par le hockey mineur.

Christian Labbé

Selon lui, il devenait très difficile de choisir Val-d'Or comme deuxième pôle de la région. Ce dernier entend toutefois pouvoir évaluer de nouveau la situation si des opportunités se présentent dans la Vallée-de-l'Or.

Plus d'articles

Commentaires