Retour

Il faut un permis de brûlage pour faire des feux au Témiscamingue

La MRC de Témiscamingue rappelle que tous les citoyens qui souhaitent brûler des résidus doivent se procurer un permis auprès de leur municipalité.

Avec les informations de Tanya Neveu

Ce règlement a été adopté par toutes les municipalités du Témiscamingue en 2010.

Il s'agit d'un permis gratuit qui permet d'informer les pompiers et la SOPFEU qu'un brûlage a lieu sur un territoire précis, à un moment précis.

De cette façon, la municipalité peut informer le citoyen si les indices d'incendie sont trop élevés.

Un citoyen qui décide de brûler des résidus doit aussi se prémunir d'équipements, comme l'explique le technicien en prévention des incendies à la MRC de Témiscamingue, François Gingras.

« Jamais quitter le lieu tant et aussi longtemps que les tisons ne sont éteints. Avoir un boyau d'arrosage proche, du sable, une pelle et un extincteur. Ça permet d'intervenir rapidement. Ne jamais au grand jamais quitter les lieux pendant le brûlage, parce qu'un coup de vent est vite arrivé, peut sauter dans le foin sec et ça part. C'est une question de secondes », souligne-t-il.

Des alternatives au brûlage

Dans la dernière semaine, trois foyers d'incendie ont pris forme au Témiscamingue en raison d'activités humaines.

La MRC tient aussi à rappeler qu'avant de brûler des résidus, telle que l'herbe, les feuilles et les branches, d'autres alternatives sont possibles.

Les citoyens peuvent utiliser le bac de compostage ou apporter les résidus à l'écocentre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine