Retour

Il s'arrête à Val-d'Or durant sa traversée du Canada à vélo pour les enfants malades

Un cycliste traverse le Canada à vélo pour Leucan et il était de passage à Val-d'Or lundi. Gabriel Harvey, originaire d'Arvida au Saguenay-Lac-Saint-Jean, relève ce Défi Leucan 5000 en mémoire de son ancienne belle-sœur. Il y a quatre mois, elle est morte d'une leucémie à lymphoblastique aiguë, à l'âge de 5 ans.

Un reportage d'Émélie Rivard-Boudreau

À lire aussi : Traverser le Canada à vélo à la mémoire d'Hélixane

Leucan Abitibi-Témiscamingue a tenu à souligner le passage de Gabriel Harvey. Une douzaine de personnes, dont plusieurs familles de Leucan l'ont accueilli, félicité et remercié de s'impliquer pour la cause.

« Comparé à ce que vous vivez, personnellement, les familles, je trouve que ce n'est pas grand-chose comme aventure. Il n'y a pas d'épreuve comme avoir un enfant malade et s'occuper d'un enfant à l'hôpital » a déclaré le cycliste à ses supporteurs.

Plusieurs enfants en rémission ou guéris faisaient partie du groupe. C'est le cas de Francis Poulin, 17 ans. À 11 ans, il a eu un diagnostic de cancer. Il a subi deux greffes de moelle osseuse et il y a près de 6 mois, il a atteint l'étape de guérison. Il admire que Gabriel Harvey relève ce défi pour Leucan. « Moi-même, ayant été malade, j'ai compris c'était quoi l'importance de leur présence, non seulement monétairement, mais aussi moralement », affirme-t-il.

Le président du comité régional de Leucan, Guy Bilodeau, s'implique depuis que son fils a vaincu un cancer, il y a 11 ans. Il est aussi touché par le défi que s'est lancé le cycliste. « Ça donne de l'espoir, il comprend c'est quoi passer à travers une épreuve [...] et puis on devient plus fort après avoir passé l'épreuve », dit-il.

Gabriel Harvey poursuit sa route vers Gatineau, où il sera mercredi. Il termine son défi à Saguenay, le 11 août prochain.

Plus d'articles

Commentaires