Retour

Inauguration d'un complexe de logements sociaux à Malartic

La Ville de Malartic a inauguré cet après-midi un nouveau complexe de logements sociaux. Le complexe d'habitation Hetherington compte 24 logements rénovés et 12 nouveaux destinés à des familles à revenu faible ou modeste. Le projet de plus de 5 millions de dollars a été financé par le gouvernement du Québec à la hauteur de 2,2 millions de dollars. La Ville de Malartic a versé 587 000 $ et la Mine Canadian Malartic, 450 000 $.

Avec les informations de Sandra Ataman

Gérard Rivest habite dans un logement du nouveau complexe d'habitation Hetherington depuis le mois de juillet. « Je me trouve comme dans un château ici, dit-il. Quand je suis rentré je me suis dit : " Wow ! C'est bien trop beau pour moi ça! " Je trouve ça merveilleux. »

Ce logement arrive à point pour Gérard Rivest qui avait beaucoup de difficulté à arriver financièrement. « Ça montait, ça montait... c'était rendu que je m'endettais tout le temps. Je n'étais plus capable d'arriver de mois en mois et là j'arrive et je suis capable de vivre un peu », se réjouit-il.

Ce projet de rénovation et de construction de logements sociaux était sur la table depuis 5 ans explique Marie-Paule Ferron, présidente du conseil de l'organisme Roc-d'Or qui gère le bâtiment. Mais ce n'est pas suffisant dit-elle. Les besoins sont beaucoup plus grands. « On va continuer à travailler. Je ne sais pas comment, mais on va continuer. Parce que celui-là est réglé », affirme-t-elle.

Le maire de Malartic, Martin Ferron, abonde dans le même sens. « Il y a des gens qui ont moins de chance dans la vie, ils ont moins d'études ou ils ont eu des situations personnelles et n'ont pas les moyens financiers d'avoir un logement », souligne-t-il.

La Ville de Malartic travaille actuellement sur un autre projet de logements sociaux avec différents partenaires. Le projet Tournesol prévoit 19 unités de logements et serait destiné aux personnes qui vivent avec des problèmes de santé mentale.

Plus d'articles

Commentaires