Retour

Inauguration de l'usine de traitement des minerais du CTRI du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Le Centre technologique des résidus industriels du Cégep, le CTRI, a inauguré ce matin son usine pilote multifonctionnelle de traitement des minerais. Les installations permettront de développer différents procédés de traitement des minerais.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

« Une expertise qu'on veut développer ici »

À l'origine, la compagnie d'exploration Matamec avait soumis l'idée de mettre sur pied une usine multifonctionnelle. Cette entreprise projette développer le gîte de terres rares lourdes à Kipawa.

Le directeur général du CTRI, Hassine Bouafif, précise que l'objectif est de développer des procédés dont l'impact est minime sur l'environnement. « C'est une expertise qu'on veut développer ici dans la région. On le sait très bien que, pas juste dans la région, mais partout au Québec, il manque cette expertise-là sur le traitement de minerai des terres rares et le traitement du minerai de lithium », souligne-t-il.

Le directeur général du CTRI ajoute que les installations pourront être utilisées par d'autres partenaires, notamment pour de la formation et de la recherche, mais aussi pour des applications industrielles.

« On est enlignés avec ce que le gouvernement du Québec souhaite »

Sylvain Blais, directeur général du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, voit déjà des retombées pour les étudiants en technologie minérale ou en maintenance industrielle. Il ajoute que le projet s'inscrit directement dans les orientations de la vision stratégique pour le développement du secteur minier présentée par le gouvernement du Québec la semaine dernière. M. Blais espère maintenant que le financement sera au rendez-vous dans les années à venir.

L'usine devrait employer quatre personnes de manière permanente, auxquels pourront se greffer d'autres chercheurs et étudiants.

Sa construction de l'usine a été financée par Développement économique Canada à la hauteur de 3 millions de dollars, la Fondation canadienne pour l'innovation qui a offert 1,4 million de dollars, par le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, ainsi que par le CTRI et ses partenaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine