Retour

Incendie dans le parc national d'Opémican : moins dévastateur qu'anticipé

Contre toute attente, les installations « prêt-à-camper » du Parc national d'Opémican n'ont pas été atteintes par le brasier qui fait rage dans le secteur du parc à Laniel.

Avec les informations de Tanya Neveu

Les flammes ont brûlé ce qui se trouvait autour des installations, sans toutefois toucher leur structure.

Le directeur du Parc national d'Opémican, Dany Gareau, se dit soulagé.

« On est allé faire un bilan ce matin et nous sommes assez soulagés, parce que le feu a brûlé tout ce qu'il y avait autour des unités de « prêt-à-camper » mais sans toucher les intallations à cause des surfaces de gravier en périphérie. On est très soulagés de ce côté-là », a-t-il confié.

L'incendie a maintenant traversé les limites géographiques du parc.

Le directeur du parc affirme que c'est essentiellement la végétation au sol qui a été touchée et que le secteur n'a pas été complétement dévasté.

Il est toutefois trop tôt pour dire si ce secteur sera ouvert au public le 20 juillet prochain, tel que prévu.

Chronologie

Un incendie a pris forme dimanche en fin de soirée dans une section du Parc national d'Opémican située à 8 kilomètres de la route 101, entre Laniel et Fabre.

Une vingtaine de pompiers de la Régie intermunicipale d'incendie du Témiscamingue ont été appelés sur les lieux.

Plusieurs employés du parc national d'Opémican étaient également sur place pour prêter main-forte.

L'aide de la SOPFEU a été demandée. Le feu était difficilement maîtrisable en raison des forts vents.

Les trois camions de pompiers ont dû se ravitailler dans le lac Kipawa à Laniel, à quelques kilomètres du site de l'incendie

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque