Un incendie s'est déclaré vendredi soir, vers 20h, à Mine Matagami, propriété de Glencore dans la ville de Matagami au Nord-du-Québec.

Un texte de Lise Millette

Les équipes ont travaillé toute la nuit pour circonscrire l'incendie qui a pris naissance dans le secteur du concentrateur, et personne n'a été blessé.

L'étendue des dégâts reste à évaluer et René Dubé, maire de Matagami, assure que plusieurs énergies seront investies pour soutenir les travailleurs.

« Tout notre support sera donné à l'équipe de la minière, qui est un joueur important chez nous, dit-il. Après ça, on se relèvera les manches et on verra de quelle façon réagir et avancer dans le dossier. Pour l'instant, il faut sécuriser les lieux et éteindre l'incendie le plus rapidement possible et prendre la meilleure décision pour un avenir. »

La cause de l'incendie n'est pas encore connue.

Selon le maire, la vigilance de la brigade d'incendie de la mine a permis de réagir rapidement. Devant l'ampleur du sinistre, il a toutefois été nécessaire de demander des renforts des services incendies des villes de Matagami, Amos, Val-d'Or et Rouyn-Noranda.

« Pour l'instant, ce qu'on peut vous dire, c'est que les énergies sont mises pour sauver la partie du concentrateur qui n'est pas touchée et faire en sorte de circonscrire l'incendie. Une fois ça fait, ils prendront des mesures pour rencontrer le personnel. La ville de Matagami est une ville tissée très serrée et les gens vont travailler d'arrache-pied pour prendre les meilleures décisions possible pour l'avenir du secteur minier », a assuré le maire René Dubé.

Le maire a précisé qu'en milieu d'avant-midi, samedi, l'incendie était maîtrisé à 90 %.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine