Retour

Investissement de près de 350 000 $ au Centre polymétier de Rouyn-Noranda

Deux mezzanines seront ajoutées aux locaux existants du Centre polymétier de Rouyn-Noranda pour permettre d'augmenter la capacité d'accueil du programme en électricité, au coût de 345 000 dollars.

Le ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue, Luc Blanchette. en a fait l'annonce cet après-midi au nom du ministre de l'Éducation, François Blais.

Le Centre Polymétier pourra accueillir une cohorte supplémentaire de 22 élèves et donner l'espace nécessaire aux six groupes qui suivent déjà ce programme.

Rareté de la main-d'oeuvre

« Il s'agit de construire un deuxième étage au-dessus de l'école Polymétier, en fait c'est pour le département d'électricité, explique le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Luc Blanchette. C'est quelque chose d'essentiel pour tout l'aspect formation professionnelle. C'est une demande qui datait et pour laquelle on a travaillé fort. On a fait aboutir les choses parce que c'est vraiment ce département-là qui connaît tout son déploiement. La main-d'oeuvre compétente est plutôt rare et donc, c'est une belle opportunité pour les jeunes d'ici, hommes ou femmes, de pouvoir se former en électricité. »

Les travaux devraient se dérouler l'été prochain et le réaménagement sera complété pour la rentrée scolaire 2016.

Boutade sur l'aérogare

Par ailleurs, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda, Jean-Claude Loranger, a remis une épinglette en forme de pelle au ministre Luc Blanchette ce midi, lors d'un dîner où le ministre a prononcé une conférence.

Il a aussi brandi une pelle d'or en lui rappelant que les gens d'affaires de Rouyn-Noranda attendent avec impatience le début des travaux d'agrandissement de l'aérogare municipal. À la blague, Jean-Claude Loanger a mentionné qu'il allait garder la pelle dorée dans son bureau, en attendant la concrétisation du projet.

Plus tôt cette semaine, un regroupement d'entrepreneurs ont lancé un cri du coeur au ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Pierre Moreau.

« J'ai été très content de voir ce mouvement-là, je me joins à eux, je vais pousser le dossier, a assuré Luc Blanchette. Il y a eu des lettres d'écrites, tant par un que par l'autre, autant au premier ministre qu'au ministre Moreau, c'est-à-dire le ministre des Affaires municipales dans lequel le projet va se retrouver. On s'est entendus pour faire une rencontre avec le ministre Moreau pour voir de quel genre de projet il s'agit et comment on peut le financer. »

Plus de 60 % des passagers qui ont transité par l'aéroport de Rouyn-Noranda en 2014 se rendaient dans le Nord-du-Québec.

Plus d'articles

Commentaires