Retour

Irma : soeur Louisa Bélanger d'Abitibi en attente de la tempête en Haïti

L'ouragan Irma devrait toucher le nord d'Haïti dans les prochaines heures. Sœur Louisa Bélanger de Barraute, est directrice générale de l'hôpital l'Espérance à Pilate, qui est située dans ce secteur du pays.

Avec les informations de Jocelyn Corbeil

Sœur Louisa Bélanger de Barraute, œuvre depuis 16 ans, à l'hôpital L'Espérance de Pilate. À cet hôpital, qui compte près d'une centaine de lits, on se prépare pour le passage de l'ouragan Irma. « J'ai eu des nouvelles de l'ambassade du Canada nous disant d'être très prudents, de prévoir pour qu'on puisse avoir de la nourriture, de l'eau potable et tout ça, dit-elle. Même au niveau du pays à partir de midi, on demande que tous les magasins soient fermés et qu'on se protège. »

Au fil des ans, Sœur Louisa Bélanger a été témoin de plusieurs coups durs encaissés par les Haïtiens. « 2004, 2008 et on a eu le tremblement de terre, le choléra et l'an passé on a eu des pluies très abondantes de février à mars de cette année, donc pour les gens c'est très difficile », rappelle-t-elle.

Sœur Louisa Bélanger constate que la vie est très dure principalement pour certaines Haïtiennes « parce qu'on a eu beaucoup de papas qui sont morts au moment du choléra, au moment du tremblement de terre, donc tu as beaucoup de madames qui sont toute seules avec les enfants et ce n'est pas facile de les envoyer à l'école ou de les nourrir ou de les faire soigner. »

Dans ces moments difficiles, sœur Louisa Bélanger, apprécie grandement l'aide des résidents de l'Abitibi-Témiscamingue. Depuis de nombreuses années, des gens de la région soutiennent en dons matériels et financiers l'hôpital l'Espérance à travers la Fondation Byas. La fondation Byas organisera d'ailleurs le Rallye de l'Espérance, le 16 septembre prochain au Parc botanique à Fleur d'eau, à Rouyn-Noranda.

Plus d'articles

Commentaires