Le pilote de brousse originaire du Nord-du-Québec, Johnny May, a réalisé pour la cinquante-et-unième fois sa tradition du « Candy Drop » à Kuujjuaq. À chaque Noël depuis 1965, l'homme de 71 ans survole la communauté et y laisse tomber une quantité impressionnante de cadeaux.

Une tradition qui évolueSi la tradition permettait d'abord aux habitants d'attraper des bonbons qui tombaient lors du passage de l’aéronef, ces derniers peuvent dorénavant recevoir divers objets comme des vêtements, des enveloppes avec des sommes d’argent, et même des objets électroniques à certains moments.

C'est généralement un gros événement. Les gens ont vraiment hâte au Candy Drop. Cette année encore on peut remarquer qu'il y avait beaucoup de gens qui étaient présents, et j'ai reçu, comme à chaque année, plusieurs compliments.

Johnny May

Permis uniqueJohnny May possède une permission spéciale de la part de Transports Canada pour piloter à basse altitude et lancer des objets depuis les airs. Il explique qu'aucune autre personne ne pourra poursuivre la tradition lorsqu'il arrêtera de piloter.

« Officiellement, l'année dernière était supposée être la dernière fois où je réalisais le Candy Drop. J'ai un permis de Transports Canada pour encore 4 ans, mais pour l'instant je ne sais pas encore ce que je ferai », s'interroge-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine