Retour

Kitcisakik : cure de rajeunissement avec la rénovation des maisons

Le projet de rénovation de maison à Kitcisakik franchit une étape importante cette semaine. La coopérative de solidarité Wenecec reçoit des appels d'offres jusqu'à vendredi et ce matin et des entrepreneurs étaient d'ailleurs dans la communauté pour évaluer le projet. Une cinquantaine de maisons seront rénovées d'ici 5 ans, entre autres grâce un investissement de 2 millions de dollars du gouvernement provincial, annoncé dans son dernier budget.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

Beaucoup de pain sur la planche

Le contremaître Hector Penosway, s'occupe de la gestion de la Coopérative de solidarité Wenecec. Il explique les travaux qui seront effectués sur une maison cet été. « Tu vois la fenêtre qui est là va être changée, elle va être plus neuve, la porte aussi, la façade, tout ça », illustre-t-il.

En plus des travaux extérieurs, la dizaine de maisons qui seront rénovées subira des modifications intérieures, comme l'installation de chambres. « Quand nos enfants demandent une chambre pour eux autres même, c'est juste pour l'intimité, parce que souvent, ici, les maisons sont comme vides à l'intérieur. Ça fait longtemps qu'on vit de même nous autres. On ne connaissait pas ça l'intimité au début », mentionne M. Penosway.

Un projet commun et un défi personnel

Jusqu'à maintenant, des entrepreneurs de Rouyn-Noranda et de Val-d'Or ont manifesté leur intérêt pour le projet. 13 diplômés en charpenterie-menuiserie de Kitcisakik effectueront les travaux. C'est le cas d'Hélène Papatie-Brazeau qui est excitée de participer au projet. Elle s'est aussi donné son propre contrat. « C'est de revoir mes coéquipiers, puis je compte renouveler moi-même ma maison », indique-t-elle.

Constater l'ampleur des besoins

Pour la chef, Adrienne Anichinapeo, la visite du ministre provincial des affaires autochtones, Geoffrey Kelley, a été déterminante pour obtenir ce financement. « Je pense que sans leur visite, ils n'auraient pas constaté l'ampleur des besoins qu'il y a ici », souligne-t-elle.

Les travaux de cette année devraient commencer à la mi-mai. Adrienne Anichinapeo précise cependant que la rénovation des maisons ne met pas en veille le projet de construction du nouveau village « Wanaki ».

Plus d'articles

Commentaires