Retour

L'Abitibi-Témiscamingue, la pire région pour les excès d'alcool

L'Abitibi-Témiscamingue détrône la Côte-Nord au chapitre de la consommation excessive d'alcool. Selon une enquête provinciale menée par la firme CROP pour le compte d'Éduc'alcool, Les Témiscabitibiens boivent moins souvent, mais ils ont une tendance à la consommation excessive.

Les résultats de l'étude démontrent par ailleurs que les habitants de la région sont des conducteurs prudents, mais ont tendance à abuser de l'alcool lorsqu'ils ne conduisent pas.49 % d’entre eux avouent l’avoir fait au cours de la dernière année, ce qui est plus élevé que la moyenne québécoise, qui se porte à 44 %.

Le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy, estime que la consommation excessive présentée en Abitibi-Témiscamingue demeure inquiétante.

L’enquête démontre que les consommateurs de la région ne sont que 3 % à avouer avoir conduit après avoir consommé de l’alcool au-delà de la limite permise, contre 7 % au Québec.

Selon Educ’alcool, ceci peut s’expliquer par le fait qu’ils voient et traversent plus de barrages policiers que la moyenne québécoise.Les résultats de l’étude démontrent que 83 % des Québécois âgés de 15 ans et plus ont consommé des boissons alcooliques au cours des 12 mois précédant l’enquête.Plus d'informations suivront.

Plus d'articles

Commentaires