Retour

L'Abitibi-Témiscamingue minière, prospère et féconde

L'Institut de la statistique du Québec a publié hier son Panorama des régions du Québec édition 2016. La région de l'Abitibi-Témiscamingue figure notamment avec le 3e meilleur taux fécondité au Québec avec 1,89 enfant par femme. Parmi l'ensemble des régions les plus éloignées des centres urbains, l'Abitibi-Témiscamingue est aussi celle qui affiche le meilleur bilan migratoire.

Un texte de Vanessa Limage

La chargée de projet à l'Institut de la statistique du Québec, Marie-Hélène Provençal parle des autres particularités de la région. « La croissance de l'activité économique en Abitibi-Témiscamingue, au cours des sept dernières années, est vraiment supérieure à celle de l'ensemble du Québec: 3,8 % par rapport à 1,7 %, c'est quand même une bonne différence. L'Abitibi-Témiscamingue arrive en tête pour les perspectives de croissance des investissements en 2015. Puis aussi, pour le marché du travail, il y a eu une hausse de 9,6 % de l'emploi entre 2005 et 2015. Mais, ce sont surtout des emplois à temps partiel », précise-t-elle. 

La région se démarque également sur le plan de l'activité minière.

« L'Abitibi s'en sort quand même assez bien. Elle arrive 2e tant au niveau des investissements que de la production minière après le Nord-du-Québec. Puis en 2015, il y a eu un léger recule en Abitibi-Témiscamingue de 0.5 %,, mais on peut dire de la région a été épargnée par la baisse à l'échelle de l'ensemble du Québec qui atteignait 22,7 % en 2015 », ajoute Marie-Hélène Provençal.

L'Abitibi-Témiscamingue enregistre cependant une baisse de sa fréquentation muséale avec 4,3 % comparativement à une hausse de 2,6 % à l'échelle du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine