Retour

L’Abitibi-Témiscamingue promet une riche édition pour la fête du Canada

Plusieurs secteurs de la région mettent actuellement la main à la pâte pour proposer des festivités de la fête du Canada à la hauteur des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération.

Avec les informations de Marc-Olivier ThibaultLe comité organisateur de la fête du Canada à Rouyn-Noranda prévoit d'ailleurs une importante journée d'activités dans le cadre du 150e de la Confédération canadienne.Les festivités élaborées cette année ont une signification particulière pour l’organisation Neighbours Regional Association of Rouyn-Noranda, qui chapeaute la célébration. Malgré qu’il n’y ait pas d’enveloppe budgétaire bonifiée en cette année du 150e anniversaire, l’équipe promet une journée riche en action.

Tout l’après-midi du 1er juillet, il y aura des activités pour les jeunes, dont des spectacles de magiciens, des jeux gonflables et des tours de poney.Trois spectacles musicaux sont prévus en soirée, soit ceux de Dwight Leroux, ElleXsirs et Vertige.

Le ciel du quartier d’Évain à Rouyn-Noranda, où se tiennent les fêtes cette année, sera aussi illuminé par des feux d’artifice.Val-d’Or, La Sarre et le Témiscamingue proposent leurs activitésÀ Val-d’Or, la fête du Canada sera célébrée lors du Festival de Blues Plateau Boréal de Val-d’Or. Au programme, un spectacle de cornemuse et trois spectacles gratuits en soirée.À La Sarre, la Fête se déroule en simultané avec les festivités du 100e de la municipalité avec un spectacle hommage à Shania Twain par l'artiste Véronique Labbé.Au Témiscamingue, grâce à une initiative du gouvernement fédéral, l’accès au site de Parcs Canada sera gratuit toute l’année et la population est invitée à célébrer, le 1er juillet, au Fort-Témiscamingue avec plusieurs activités familiales.Toute la population invitée

La présidente des Fêtes du Canada à Rouyn-Noranda et directrice de Neighbours Regional Association of Rouyn-Noranda, Sharleen Sullivan, invite tout le monde à la fête du Canada « afin que les festivités représentent le Canada en entier », dit-elle, « soit la nation canadienne et la nation québécoise ».

Pour Mme Sullivan, « il ne s’agit pas d’une fête de la langue, mais de l'unisson des deux cultures au sein du même pays ».

« C’est notre but. Les Canadiens anglophones et les Québécois anglophones, on fête le 24 juin aussi. On est très chanceux d’être capable de fêter deux fins de semaine en ligne! C’est une fête pour tout le monde », souligne-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine