Retour

L’Abitibi-Témiscamingue, un acteur important dans le reboisement des forêts québécoises

Plus de 20 millions d'arbres ont été plantés sur le territoire de l'Abitibi-Témiscamingue cette année. C'est deux fois plus qu'il y a cinq ans.

Un reportage de Tanya Neveu

Près de 200 reboiseurs ont été embauchés par l'entreprise de reboisement Forêt de demain pour répondre à la demande de main-d'œuvre en Abitibi-Témiscamingue.

Simon Lévesque termine pour sa part sa deuxième saison de reboisement. Ce métier, il compte le faire le plus longtemps possible.

Travail physique et psychologiqueAu-delà des difficultés physiques du métier, il y a réalités très psychologiques, comme l'explique le contremaître de chantier Vincent Champeau Lincourt.

Stratégie forestièreS'il y a de plus en plus de travaux sylvicoles dans la région, c'est parce que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a mis sur pied en 2013 une stratégie forestière qui exige que chaque arbre coupé soit remplacé.Le Témiscamingue est le secteur qui a connu la plus forte augmentation de reboisement.« Au Témiscamingue principalement, les forêts sont infestées par la tordeuse des bourgeons d'épinette qui mange le feuillage des sapins et des épinettes et qui finit par les tuer », explique Nicolas Vachon, ingénieur forestier pour le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.Chaque reboiseur peut planter entre 1000 et 5000 plants par jour.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine