Retour

L'achalandage généré par Osisko en lumière réjouit les commerçants de Rouyn-Noranda

La ville de Rouyn-Noranda a vibré au rythme du Festival Osisko en lumière depuis jeudi alors que des festivaliers sont venus des quatre coins de la région et même de l'extérieur pour voir les têtes d'affiche québécoises Coeur de pirate, Louis-Jean Cormier, et Karim Ouellet. Le festival pyromusical a même battu un record d'assistance vendredi lors du spectacle de la légendaire formation punk rock The Offspring, une véritable manne pour les restaurateurs et les hôteliers de la ville. 

Avec les informations d'Angie Landry

Ce sont plus de 10 000 personnes qui ont finalement assisté au très attendu spectacle de The Offspring, vendredi au Festival Osisko en lumière. Selon la directrice générale de la Corporation des fêtes pour tout le monde, Christine Morasse, cet engouement est bénéfique pour la ville de Rouyn-Noranda.

« Les entreprises de Rouyn-Noranda nous donnent beaucoup, aussi, fait-elle valoir. [Ce sont] des échanges de services, autant l'hôtel, les transports, tout est gratuit. On se dit : ''vous nous donnez beaucoup, donc on va essayer de générer, justement, un gros public pour qu'après ça les gens puissent aller en ville et utiliser tous les services disponibles''. »

Difficile de trouver une chambre d'hôtel

C'est notamment le cas pour plusieurs hôteliers, dont l'Hôtel Albert, qui n'avait plus aucune chambre disponible vendredi soir. Même son de cloche au complexe hôtelier Deville. La directrice administrative, Lise Lirette, se réjouit de l'achalandage causé par des événements comme Osisko en lumière.

« On était complets à partir de mercredi passé, explique Mme Lirette. Puis, même si on a eu des annulations en cours de route, ça s'est réservé dans la journée même, donc on a été complets pour la soirée du 5 août. »

Les restaurateurs profitent aussi du boom

Plusieurs restaurants, dont le Pizzé, profitent aussi de cet achalandage, selon la serveuse Claudia Courcy. « Deux jours auparavant, on ne prenait plus de réservations [et] on pouvait voir tous les clients avec leur petit bracelet [du festival], illustre-t-elle. Déjà [à] 5h-6h c'était plein, complètement, puis après ça vers 7h30 environ, ça s'est vidé d'un coup. »

Le plus grand nombre de restaurateurs invités à monter un kiosque sur le site d'Osisko en lumière disent aussi faire de bonnes affaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine