Retour

L'ALOCAT manifeste à Ottawa pour le droit au logement

Des centaines de personnes mal-logées ou sans-abri, dont certaines de l'Abitibi-Témiscamingue, manifestent devant la résidence du premier ministre Justin Trudeau, à Ottawa, aujourd'hui.

Des membres du Front d'action populaire en réaménagement urbain, le FRAPRU, participent à ce rassemblement. Le FRAPRU réclame qu'Ottawa investisse massivement en logement social. « On va s'installer là. Il va y avoir des selfies qui vont se prendre avec Justin Trudeau ou qui ne sera peut-être pas le Justin Trudeau qu'on connait habituellement. Le but de tout ça est de rappeler au premier ministre que le problème du logement est un problème extrêmement important partout à travers le Canada. Les problèmes de logement et d'itinérance aussi sont des problèmes extrêmement importants », souligne le coordonnateur du FRAPRU, François Saillant.

Bruce Gervais, coordonnateur de l'Association des locataires de l'Abitibi-Témiscamingue (ALOCAT), participe aussi à la manifestation. Il souhaite que l'accès au logement devienne un droit fondamental au Canada. « Le Canada a signé un document à l'ONU pour dire que le logement c'était un droit fondamental, rappelle-t-il, mais il n'est pas enchâssé dans la charte des droits. Ça voudrait dire qu'une personne aurait le droit, fondamentalement à un toit. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque