Retour

L'église de Preissac pourrait femer ses portes

Les citoyens de Preissac ont reçu une lettre affirmant que les coffres de la fabrique de leur église sont vides. Les paroissiens étaient conviés à une assemblée afin de parler de l'avenir de leur église, lundi soir. Une trentaine de personnes se sont déplacées pour assister à la rencontre.

Le bilan financier dressé par le curé de la paroisse, Raymond Martel, est inquiétant. C'est pour cette raison qu'il a convoqué ses paroissiens à une réunion sur l'avenir de leur église. Peu d'options s'offrent aux résidents de Preissac. « C'est vraiment avec eux que je veux voir maintenant on fait quoi avec cette situation-là. On fait quoi avec votre église? On fait quoi concernant cet immeuble-là? Est-ce qu'on le ferme temporairement? Est-ce qu'on le ferme de façon définitive parce qu'on n'est plus capables d'arriver à être solvables? », se demande-t-il.

Le secrétaire-trésorier du conseil de fabrique de Preissac, Raymond Rochond, a craint de voir l'église fermer ses portes. « Peur, oui et non. Oui, parce que je ne voudrais pas perdre notre église. Par contre, on sait que c'est dur à garder aujourd'hui. Je voyage un peu et je vois que beaucoup d'églises sont fermées. On aimerait garder notre église, mais c'est la population qui va décider », dit-il.

Citoyen de Preissac depuis 81 ans, Julien Gonthier est optimiste de voir l'église survivre à cette épreuve. « Je suis encouragé parce qu'il y a de l'activité. Avant ça, on ne savait pas ce qui se passait, mais là, on voit qu'il ya du mouvement et que le monde veulent », observe-t-il.

Bien qu'aucune décision définitive n'ait été prise pendant cette assemblée, l'avenir financier de l'église semble plus que jamais incertain.

Avec les informations de Guillaume Rivest

Plus d'articles