Retour

L'escalade de glace compte des adeptes en Abitibi-Témiscamingue

La saison de l'escalade de glace, un sport très marginal en Abitibi-Témiscamingue, est bien entamée. La région compte une poignée d'adeptes prêts à braver le froid et les dangers pour pratiquer leur sport préféré.

Les passionnés d'escalade doivent parfois marcher pendant plusieurs minutes sur la neige pour atteindre les parois glacées, mais cela ne dérange pas le grimpeur Cyril Saison. Il dit que ce sport l'incite au dépassement de soi, tant sur la glace que sur la roche.

Des règles à respecter

Afin de minimiser les risques lors de la pratique de ce sport extrême, le grimpeur Philippe Naud dit qu’il faut respecter certaines règles de sécurité.

« C'est sûr qu'on va grimper des voies qui sont de notre calibre. On va essayer de ne pas aller dans des calibres trop élevés. Dans l'escalade de glace, contrairement à l'escalade de roches, les chutes sont plus dangereuses. Donc, on essaie de les éviter le plus possible », dit Philippe Naud.

Plusieurs endroits en Abitibi-Témiscamingue pour pratiquer ce sport

Cyril Saison dit que le territoire abitibien comprend plusieurs endroits où ce genre d'escalade peut être pratiqué.

« Ici, on est à Wasa, mais il y a aussi au Kékéko, il y a au mont Chaudron, il y a une belle diversité avec de bonnes parois. II y a des bonnes difficultés. »

L'escalade de glace est un sport pratiqué par une dizaine de personnes seulement en Abitibi-Témiscamingue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine