Retour

L'étendue de l'offre régionale attire les Ontariens

Les habitants du nord-est de l'Ontario fréquentent régulièrement les commerces de l'Abitibi-Témiscamingue. Les Franco-Ontariens profitent également de la proximité avec la Ville de Rouyn-Noranda pour ses attraits culturels.

Avec les informations de Guillaume Rivest

Le festival Osisko en lumière attire d'ailleurs beaucoup d'Ontariens.Cette année, plusieurs Franco-Ontariens prendront part au festival entre autres pour y voir les groupes Les Trois Accords et Les Cowboys Fringants.

C’est ce qu’affirme la directrice générale de la Corporation des fêtes pour tout le monde, Christine Morasse.

Offre régionale

Le spécialiste en développement des affaires pour la Corporation de développement économique de Timmins, Stéphane Gallant, confirme que l'offre culturelle de la Ville de Rouyn-Noranda a de quoi faire déplacer les habitants du Nord de l’Ontario jusqu’en Abitibi.« Il y a définitivement une bonne partie de notre population qui est francophone et qui se rend à Rouyn-Noranda pour voir des nouveautés ou des films en français. Les gens veulent juste aller faire l'expérience de quelque chose ailleurs, que ce soit une pièce de théâtre ou que ce soit un film ou un nouveau restaurant », soutient M. Gallant.

Des prix intéressants

Au-delà de l'offre culturelle, certains Ontariens viennent aussi profiter des bas prix de certaines denrées comme la bière de microbrasserie.C'est notamment ce qu'estime le propriétaire du dépanneur Chez Gibb à Évain, Jean-François Gibson.

« Au niveau des bières de marques nationales, le marché ontarien doit frôler 10 à 15 % de notre clientèle. Ce sont de "gros" clients. Quand ils viennent, ils consomment en très grande quantité », explique M. Gibson.Selon la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN), beaucoup d'Ontariens viennent également profiter des grandes chaînes de commerce de détail.

Plus d'articles

Commentaires