Retour

L'histoire des courses de bateaux en Abitibi-Témiscamingue

Outre les fameuses Régates internationales de Ville-Marie, qui ont longtemps été très populaires, d'autres courses de bateaux ont aussi eu lieu dans la région, notamment sur le lac Osisko, au centre-ville de Rouyn-Noranda.

Sébastien Tessier, archiviste chez Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) à Rouyn-Noranda, a retrouvé la trace de courses de bateaux aussi tôt qu’en juin 1958. La course avait alors été remportée par un Rouynorandien nommé Gérald Chaussé. L’année suivante, en 1959, c’est une délégation venue d’Amos, menée par un certain Léo Janson, qui a volé la vedette.

À cette époque, les bateaux des compétiteurs étaient équipés de moteurs de 7, 18, 22 et 35 forces.

Au début des années 60, un circuit régional de courses de bateaux s’installe. Le village de Taschereau a aussi lancé sa propre compétition de bateaux à moteur, à l’instar de Rouyn.

En 1981, c’est au tour de Ville-Marie de fonder son événement. C’est le 18 juillet de cette année-là qu’ont lieu les toutes premières Régates internationales de Ville-Marie. Pas moins de 45 bateaux, répartis dans 5 classes, prenaient part à l’événement. Les coureurs provenaient du Québec, de l’Ontario, de New York, de la Californie et de la Nouvelle-Zélande!

Écoutez la chronique complète de Sébastien Tessier à Des matins en or... en vacances! pour connaître tous les détails à propos de l’histoire des courses de bateaux en Abitibi-Témiscamingue!

Plus d'articles

Commentaires