Retour

L'homme qui a tenu les policiers en haleine hier à Rouyn-Noranda a été remis en liberté

L'homme qui s'était barricadé et qui a tenu les policiers en haleine pendant plus de sept heures hier à Rouyn-Noranda, Dylan Bresaw, a été remis en liberté cet après-midi au Palais de justice de Rouyn-Noranda.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Conditions de remise en liberté

L'avocate de la couronne, Me Marie-Noëlle Dion-Émond, a consenti à le remettre en liberté Dylan Bresaw sous certaines conditions, dont celle de comparaître le 20 juin prochain, à 14h. Selon l'avocate, Dylan Bresaw ne présenterait pas un danger pour la société, mais pour lui-même. Il est tenu de garder la paix et d'aviser la cour de tout changement d'adresse.

Dylan Bresaw doit aussi s'abstenir de consommer alcool ou drogues pendant toute la durée des procédures, et prendre la médication qui lui a été prescrite en respectant la posologie. Il doit finalement remettre les armes qu'il aurait en sa possession à la Sûreté du Québec.

Cinq chefs d'accusation

Dylan Bresaw fait face à cinq chefs d'accusation. Il est accusé d'avoir transmis une menace de causer la mort ou des lésions aux policiers de Rouyn-Noranda. Il devra aussi répondre d'un chef pour avoir eu en sa possession une arme dans un dessein dangereux pour la paix publique.

L'homme est aussi accusé d'avoir eu en sa possession une arme à feu prohibée chargée à son domicile sans être titulaire d'un permis et d'un certificat d'enregistrement. Un autre chef concerne la possession d'une arme prohibée, un browning 9mm, sans être titulaire d'un permis ou d'un certificat d'enregistrement.

La dénonciation fait aussi était d'un chef pour avoir eu en sa possession l'arme en question, pendant que cela lui était interdit.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine