Retour

L’hôpital de Ville-Marie sans chirurgien jusqu’à jeudi

Aucun chirurgien ne sera en poste à l'Hôpital de Ville-Marie jusqu'à jeudi, inclusivement. Les femmes enceintes qui doivent subir une césarienne sont donc dans l'obligation de se rendre à Rouyn-Noranda.

Avec les informations de Tanya Neveu

Il s'agit d'une situation inquiétante pour les futures mamans telles que Chloé Beaulé Poitras, à qui le Centre hospitalier de Ville-Marie a demandé de se rendre à Rouyn-Noranda à titre préventif, même si elle ne doit pas subir de césarienne.« Ce n’était pas un scénario que j'avais en tête de me rendre à Rouyn pour accoucher, faute de chirurgien. Pour nous, le médecin a été assez formel : se rendre à Rouyn-Noranda tout de suite et de se faire examiner. Je suis un peu perplexe », soutient-elle.

Mme Beaulé-Poitras estime que la population subit une pression considérable.

Rupture imprévueLe Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) répond qu'il s'agit d'une rupture de service imprévue en raison d'un problème de santé du chirurgien.Le CISSS demande aux femmes enceintes de se rendre comme prévu à l'hôpital de Ville-Marie et affirme que seuls les cas de césariennes seront transférés dans d'autres établissements de la région.Selon la chef d'équipe en communication au CISSS-AT, Renée Labonne, le médecin prendra la décision de transférer ou non la patiente en fonction de son état. Le CISSS assure que tout sera fait pour assurer la sécurité des patientes. Les femmes sur le point d'accoucher seront toutes appelées au cours des prochaines heures pour les rassurer.

L'organisation fait des démarches pour corriger la situation avant vendredi matin 8h, heure à laquelle le plein service reprendra.Le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue a refusé de commenter la situation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine