Retour

L'industrie minière se réjouit de la conclusion du Partenariat transpacifique

L'Association minière du Québec salue la conclusion du Partenariat transpacifique. Les termes de cette entente de libre-échange, conclue entre 12 pays du pacifique, ont été annoncés ce matin. La zone créée par le Partenariat transpacifique englobe une population de 800 millions de personnes et représente 40 % de l'économie mondiale.

Les membres de l'Association minière du Québec estiment que la diminution des contraintes liées à la circulation des biens va bénéficier à ce secteur de l'économie.

L'entente permettra aux entreprises canadiennes d'avoir un accès sans précédent à la région de l'Asie-Pacifique, notamment aux marchés du Japon, du Vietnam, de la Malaisie et de l'Australie, où les droits de douane sont très élevés.

Par exemple, les tarifs peuvent atteindre 11,7 % pour les importations de métaux et de minéraux qui entrent au Japon.

De son côté, l'organisme 48e Nord international s'est dit satisfait de la conclusion du Partenariat transpacifique. Selon le président de son conseil d'administration, Guy Boucher, les entreprises minières de la région vont bénéficier des accords de libre-échange. Il mentionne que les tarifs douaniers peuvent représenter un frein à la croissance des entreprises.

En ce qui concerne la gestion de l'offre, 48e Nord international invite le gouvernement à faire un suivi rigoureux des produits qui feront leur entrée sur le marché pour qu'ils respectent les normes canadiennes.

La nouvelle a tourefois soulevé l'ire des producteurs agricoles de la région.

Plus d'articles

Commentaires