Retour

L'UMQ lance sa tournée « Voir grand » au moment où les responsabilités des municipalités sont multipliées

Le président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a lancé mercredi sa tournée des régions à Rouyn-Noranda, sous le thème « Voir grand ». Bernard Sévigny compte consulter les municipalités sur l'avenir économique ainsi que sur les responsabilités grandissantes du monde municipal après quelques années de « turbulences » avec le gouvernement.

Un texte de Félix B. Desfossés

La tournée « Voir grand » se veut l'occasion pour l'UMQ de procéder à une vaste consultation des élus municipaux du Québec, afin de discuter de développement économique, notamment. « Il ne faut pas croire que tous les milieux sont semblables et se ressemblent, au contraire, il y a beaucoup de diversité, et de rencontrer les gens des communautés d'affaires dans chacune des régions du Québec pour voir, en matière de développement économique, ce qui est possible de faire », explique M. Sévigny.

Mais les relations entre les municipalités et le gouvernement du Québec sont aussi au coeur de cette tournée. Bernard Sévigny croit que l'époque où l'on transférerait des responsabilités aux municipalités sans augmenter leur budget est révolue. Selon ses propos, le gouvernement du Québec a mis sur pied un procédé de consultation des municipalités baptisé « le cran d'arrêt ». « Le cran d'arrêt, c'est, peu importe le ministère ou l'agence gouvernementale qui veut adopter une mesure qui a un impact sur le monde municipal et bien là, l'obligation, c'est de passer par le ministère des Affaires municipales et de discuter d'abord des impacts, de la portée, que ce soit en immigration, en transport, peu importe le ministère et, s'il y a un impact négatif pour les municipalités, ou certaines des municipalités, maintenant, comment on peut négocier », explique-t-il.

Rappelant les « turbulences » des deux dernières années suite à l'abolition des CLD, des CRÉ, et de l'adoption du Pacte fiscal, cite-t-il, M. Sévigny dit vouloir interroger les municipalités à savoir comment reprendre le travail. « On est rendu au point où [on se demande] comment on ramasse ça. La poussière est retombée. Les municipalités ont intégré les MRC dans leurs activités de développement économique et le but de la tournée c'est de se demander si on a les outils nécessaires pour assurer le développement de nos communautés. La réponse est non, je vous le dis tout de suite. Et c'est de ça que je veux discuter avec les municipalités : comment on devrait s'outiller », dit-il.

Vendredi, les membres du conseil d'administration de l'UMQ provenant d'une quarantaine de municipalités à travers le Québec se réuniront à Val-d'Or à l'occasion de leur rencontre annuelle régionale.

Le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher, siège sur le conseil d'administration de l'UMQ, alors que Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or est le président du caucus de l'UMQ pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine