Retour

L'UQAT a étudié les impacts de la maternité porcine de Lorrainville sur l'eau

La maternité porcine de Lorrainville constitue-t-elle un risque pour la qualité de l'eau souterraine? Le Groupe de recherche sur l'eau souterraine, le GRES, de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue s'est intéressé à la question dans le cadre d'une étude rendue publique par l'entreprise Fermes Boréales.

L'étude porte notamment sur la moraine de Laverlochère, une formation géologique de sable et de gravier qui, comme les eskers, sert de recharge aux nappes d'eau souterraines.

Le professeur-chercheur chargé du projet au GRES, Éric Rosa, précise cependant que sept recommandations prioritaires devraient être suivies lors de la construction.

« Un élément qui était central à notre avis, c'est évidemment le suivi de la qualité de l'eau souterraine en périphérie du site qui va être exploité. On a émis deux recommandations en ce qui a trait au nombre de puits qui devraient être implantés et certaines informations relatives à l'endroit où ces puits devraient être implantés pour faire un suivi de la qualité de l'eau souterraine. C'est toujours sage dans le cadre d'un développement anthropique qui est proche d'une ressource en eau importante, d'avoir des bonnes données de suivi de la qualité de l'environnement », a expliqué le professeur.

Le groupe de chercheurs recommande aussi d'éviter l'épandage de lisier dans une zone tampon autour de la moraine et de contrôler l'étanchéité des infrastructures d'entreposage régulièrement.

Éric Rosa sera l'invité d'Annie-Claude Luneau cet après-midi à l'émission Région zéro 8.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine