Retour

L'urgence de l'hôpital de Rouyn-Noranda débordée

L'achalandage en augmentation constante depuis quelques jours au centre hospitalier de Rouyn-Noranda force le Centre intégré de la santé et des services sociaux (CISSS) à mettre en place son Plan de surcapacité en cas d'encombrement de la salle d'urgence.

Le CISSS évalue chaque patient pour l'orienter vers le service approprié à sa situation. Quatre personnes ont d'ailleurs été transférées au Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Des locaux temporaires ont aussi été aménagés pour répondre à la demande. Le président-directeur général du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, Jacques Boissonneault, explique que la grippe explique en partie la situation.

« C'est un engorgement à l'hospitalisation dû à une présence plus élevée qu'à l'habituelle de gens qui occupent des lits de courte durée, mais qui ont besoin d'être replacés en milieu d'hébergement et également [le] fort achalandage, plus grand qu'à l'habitude, qui nous [mettent] en situation de crise. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine