Retour

La baisse du taux de chômage en Abitibi-Témiscamingue complique le recrutement dans l’armée

Le 34e Régiment du génie de combat de Rouyn-Noranda a tenu une journée portes ouvertes samedi.

Le public était invité à découvrir une partie des équipements utilisés par l'armée.

L'objectif de l'événement est de recruter de nouveaux réservistes, explique le capitaine Nicolas Gervais.

Il affirme qu'actuellement, le régiment cherche à recruter une vingtaine de personnes mais reconnait qu'il est très difficile d'attirer les jeunes avec un taux de chômage très bas enregistré dans la région.

« Les jeunes sont peut-être moins attirés ou plus sollicités par d'autres employeurs, donc l'offre est plus grande puis c'est le même nombre de personnes qu'on a pour aller chercher, donc ça demeure un beau problème pour l'Abitibi, mais ça demeure un problème quand même », dit-il.

En Abitibi-Témiscamingue, le taux de chômage était de 5 % le mois dernier, selon Statistiques Canada.

Il s'agit d'une baisse par rapport au mois de septembre, alors que le taux était de 5,1 %.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine