Retour

La candidate libérale Claude Thibault, veut attirer l'attention d'Ottawa sur la région 

La candidate libérale dans Abitibi-Témiscamingue, Claude Thibault, veut attirer l'attention d'Ottawa sur la région. C'est d'ailleurs l'absence du gouvernement fédéral dans les « bons coups » économiques de l'Abitibi-Témiscamingue qui a motivé sa candidature au sein du Parti libéral du Canada. 

Claude Thibault ne croyait jamais faire le saut en politique. Les cinq années qu'elle a passées comme commissaire, en tant que directrice pour l'organisme 48e Nord international, l'a amenée à stimuler l'exportation de centaines d'entreprises de la région et à constater comment l'Abitibi-Témiscamingue pouvait se démarquer économiquement à l'échelle internationale. 

« J'ai aussi constaté, à travers ces bons coups, comment Ottawa n'était pas là, affirme Claude Thibault. Si on parle simplement du Plan Nord, depuis 2012, ça été des annonces du gouvernement provincial, mais au fédéral, on n'a pas eu une confirmation, un accompagnement qui pouvait nous permettre de donner toute la vitesse avec laquelle on a besoin pour développer ce Plan Nord, parce qu'on ne reçoit aucun sou du fédéral ».

Devant ces inquiétudes, Claude Thibault avait alors rencontré le Parti libéral du Canada pour exposer ce point de vue.

Claude Thibault fait aussi remarquer que  la circonscription d'Abitibi-Témiscamingue est, depuis 12 ans, représentée par un député d'un parti d'opposition. Selon elle, cette situation a nui à faire entendre la voix de la région à Ottawa. 

Voici l'entrevue complète accordée par Mme Thibault à l'émission Le radio magazine.

kzjsdfjk;zdngjk;gvbnzjk;dbn;zjgvb

;kjdfgjk;hzdf;kgnzdfk;jgnzdjk;ngk;zdn

Plus d'articles

Commentaires