Retour

La CNESST en tournée dans les écoles : Jonathan Plante témoigne de son accident de travail

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail, la CNESST, entame une tournée de sensibilisation dans les écoles secondaires et les centres de formation professionnelle du Québec. Ce matin, elle était au Centre de formation professionnelle de Val-d'Or.

Avec les informations de Sandra Ataman

La tournée vise à sensibiliser les futurs travailleurs aux risques et aux conséquences des accidents du travail. Le conférencier Jonathan Plante, jeune charpentier-menuisier devenu paraplégique après une chute de deux étages sur un chantier de construction, explique la réaction des jeunes lors de sa conférence. « Je vois les jeunes arriver et ils arrivent de reculon. Ils se demandent ce qu'ils s'en viennent faire là. La santé-sécurité, ce n'est pas super sexy comme sujet. Ils ne savent pas à quoi s'attendre. Plus la conférence avance et plus je les sens embarquer, plus je vois des réactions. C'est un up and down dans la conférence. Je les vois rire, je les vois avoir des émotions, des réflexions. Je trouve ça le fun de les voir faire ce petit voyage-là d'une heure et quart avec moi. Chaque fois, je suis surpris », dit-il.

Selon la CNESST, les accidents de travail sont à la baisse en Abitibi-Témiscamingue par rapport à l'an dernier, mais le nombre de morts est plus élevé. « Les chiffres de l'an passé, où dans le cas des accidents mortels, on en avait deux. On est rendu à la mi-septembre en 2016 et on en a déjà six cette année. Malheureusement, on n'aura pas un beau bilan pour l'Abitibi-Témiscamingue concernant les décès », se désole le responsable des communications de la CNESST en Abitibi-Témiscamingue, Yvon Grégoire.

Selon la CNESST, chaque jour, au Québec, 28 jeunes sont victimes d'un accident du travail.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine