Retour

La Commission Viens s'intéresse à la gestion des plaintes du CISSS en Abitibi-Témiscamingue

La gestion des plaintes du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) était sous la loupe de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics mercredi.

Un texte de Thomas Deshaies

La commissaire aux plaintes et à la qualité des services du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, Julie Lahaie, ainsi que la directrice générale du Centre d'assistance et d'accompagnement aux plaintes, Josée Larivière, ont été appelées à témoigner.

La commissaire aux plaintes, Julie Lahaie, a d'entrée de jeu invité les usagers à porter plainte, et ce, sans risque de représailles s'ils font face à une situation qu'ils considèrent comme inacceptable.

De son côté, la directrice générale du Centre d'assistance et d'accompagnement aux plaintes, Josée Larivière, estime aussi qu'il s'agit d'une démarche essentielle pour l'amélioration des services.

Des ressources limitées

Les deux témoins affirment toutefois qu'elles doivent composer avec des ressources limitées.

Selon Julie Lahaie, le CISSS a reçu 259 plaintes administratives au cours de l'année 2016-2017, dont une trentaine qui provenait des communautés autochtones.

« Ce n'est pas une communauté très représentée au niveau du régime des plaintes, c'est pour cela qu'on doit s'assurer qu'ils nous connaissent et faire des liens avec eux », a souligné Mme Lahaie.

Le Centre d'assistance et d'accompagnement aux plaintes avait d'ailleurs déposé une demande d'aide financière afin d'embaucher un employé supplémentaire pour accompagner les usagers autochtones et anglophones.

La demande a été refusée par le gouvernement, affirme Josée Larivière. « Il faut avoir les moyens de faire la promotion de nos services, de se déplacer sur le territoire, dans les prochaines années, c'est là-dessus qu'on veut continuer de travailler », a souligné Mme Larivière.

Julie Lahaie et Josée Larivière souhaitent faire connaître davantage les services de leurs organisations auprès de la population.

Plus d'articles