Retour

La construction des nouvelles salles d'accouchement va bon train à Val-d'Or

Les travaux d'aménagement de huit salles de naissance privées à l'hôpital de Val-d'Or se déroulent selon les délais prévus.

Un texte de Thomas Deshaies

C'est ce qu'ont expliqué des représentants du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT), lors d'une visite du chantier pour les médias, mardi matin.

Les salles seront donc bel et bien prêtes à accueillir les futures mamans dès cet été. La date de fin des travaux n'est toutefois pas encore connue.

Des soins sont toujours dispensés dans ce secteur de l'hôpital, ce qui oblige les travailleurs à se conformer à de nombreuses mesures de sécurité, souligne le CISSS-AT.

Ce projet, évalué à plus de 2 millions de dollars, inclut aussi le réaménagement de la pouponnière et du poste des infirmières. Le personnel des salles d'accouchement sera d'ailleurs relocalisé au 5e étage de l'Hôpital de Val-d'Or, où seront situées les salles de naissance privées.

Des infrastructures plus appropriées

Le directeur-adjoint au programme jeunesse, Mario Racette, souligne que le CISSS-AT agit ainsi pour favoriser le bien-être des futures mamans. « Ce nouveau concept va viser tout simplement à ce que les femmes passent l'entièreté de leur séjour dans la même chambre », explique-t-il.

Les 8 chambres pourront accueillir jusqu'à 800 futures mères par année, selon les estimations du CISSS-AT. La capacité d'accueil sera suffisante pour répondre à la demande, puisqu'environ 600 femmes accouchent à Val-d'Or dans une année, toujours selon l'organisme. « Il y aura un plan de surcapacité, qu'on appelle. Un plan qui déterminera déjà des espaces prévus préalablement pour faire face à ces situations », précise M. Racette.

Les chambres seront plus spacieuses et des mesures ont été prévues pour rendre le séjour des familles plus agréables.

Plus d'articles