Retour

La Cour supérieure rejette le recours d'un médecin spécialiste contre le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue

La Cour supérieure rejette le recours d'un médecin spécialiste de l'Abitibi-Témiscamingue contre le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue. Il contestait le fait que le CISSS n'avait pas renouvelé son statut et ses privilèges en 2012, ce qui l'empêchait de pratiquer dans les hôpitaux de la région. Le CISSS juge que le médecin ne respectait pas les obligations rattachées à son statut.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

C'est la fin d'une longue saga judiciaire qui a débuté en 2013 entre le Centre intégré de la santé et des services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue et l'un de ses médecins spécialistes.

Celui-ci ne peut être nommé en raison d'un interdit de publication.

Historique des événements

Le médecin a pratiqué de 1999 à 2012. À ce moment, le Centre de santé et de services sociaux l'informe que son statut ne sera pas renouvelé.

L'hôpital lui reproche d'avoir un comportement qui nuit à l'organisation, soit de ne pas être souvent disponible et d'être très difficile à joindre au téléphone.

Le médecin conteste cette décision devant le Tribunal administratif du Québec, qui rejette toutefois sa demande.

La Cour supérieure en arrive à la même conclusion en mai 2017 et rejette sa requête.

Le CISSS confirme qu'il ne pratique plus pour son organisation.

Plus d'articles

Commentaires