Retour

La crise du recyclage n'affectera pas l'Abitibi-Témiscamingue

La crise du recyclage vécue ailleurs au Québec ne devrait pas avoir d'impact en Abitibi-Témiscamingue.

Un texte de Piel Côté

Depuis que la Chine n'achète plus de ballots de recyclage, certains centres de tri du Québec peinent à vendre leurs matières premières.

Radio-Canada rapportait d'ailleurs cette semaine que la collecte du recyclage était perturbée dans quelques municipalités de l'Estrie et sur la Rive-Sud de Montréal.

Après vérifications, cette situation ne devrait pas se reproduire en Abitibi-Témiscamingue et contrairement à ailleurs dans la province, le recyclage fait par les citoyens d'Abitibi-Témiscamingue ne devrait pas se retrouver au site d'enfouissement.

Avant qu'elle ne ferme ses frontières, la Chine acceptait du recyclage avec des taux de contamination relativemnent élevés. Aujourd'hui, la situation est différente et les centres de tri doivent tout faire pour réduire ce taux.

Le recyclage de la région, excepté celui d'Amos, se retrouve au centre de tri gatinois de Tricentris.

En raison de son statut, cette entreprise affirme avoir les reins solides, comme en témoignent les 6 millions de dollars investis cette année pour moderniser les usines, selon le président du conseil d'administration, Carl Péloquin.

Les usines de Lachute et de Terrebonne ont reçu 2 millions de dollars ce printemps pour améliorer leurs technologies et, en août, ce sera au tour du centre de tri de Gatineau d'obtenir ces 2 millions nécessaires afin de mettre en place la technologie de lecteur optique.

« En tant qu'organisation à but non lucratif, on a toujours réinvesti les profits dans l'entreprise, donc ça, ça vient nous aider, car ça vient améliorer grandement le taux de contaminants dans nos ballots », soutient-il.

Dans la région et particulièrement à Rouyn-Noranda, la qualité du recyclage est reconnue, affirme Stéphane Leduc, le président de Multitech Environnement, qui y assure la collecte du recyclage.

« Ce que l'on me dit, c'est que la qualité du recyclage de la Ville de Rouyn-Noranda est très bonne. On est dans les plus performants. Je pense que le message que la Ville veut transmettre aux citoyens passe assez bien », fait-il remarquer.

Selon Stéphane Leduc, il ne faut d'ailleurs pas s'attendre à revoir un centre de tri dans la région sous peu.

Plus d'articles