Retour

La Fête éclectique envahissante croît lentement, mais sûrement

L'organisation de la Fête éclectique envahissante de l'Abitibi-Témiscamingue (FÉE-AT), qui se déroule jusqu'à dimanche soir à Amos, trace un bilan préliminaire positif de sa quatrième édition.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Sans disposer de statistiques officielles pour le moment, le président du comité organisateur de l'édition 2016 de la FÉE-AT, Mathieu Proulx, indique que les amateurs de musique étaient au rendez-vous. « Tous les soirs, il y a toujours eu un peu plus de monde, indique-t-il. On a commencé modestement jeudi, ça a quand même bien été, vendredi on a eu une belle salle aussi. Et samedi, c'était complètement incroyable, on est au-delà des attentes avec le Beergarden et les spectacles. »

L'organisation souhaitait effectivement ratisser plus large samedi. De l'animation et des jeux gonflables pour les enfants étaient notamment mis à la disposition des festivaliers en partenariat avec la vente trottoir qui se déroulait à Amos cette fin de semaine. En après-midi, le « Beergarden » accueillait les microbrasseurs de la région ainsi que d'autres brassins disponibles dans la province.

La soirée était consacrée au rock, avec Les Hôtesses d'Hilaire, Les Chiens de ruelle pour lesquels la formation amossoise Khréatyne avait réchauffé l'assistance rassemblée dans le stationnement souterrain.  

Croître lentement, mais sûrement

Mathieu Proulx se réjouit aussi de voir son festival s'intégrer de mieux en mieux aux autres activités qui prennent place à Amos, notamment la vente trottoir. Il souligne cependant ne pas vouloir briser le rythme de croissance de l'événement, qui grossit tranquillement malgré les nombreuses idées de son équipe. 

« La réponse est là, ce n'est pas juste une impression, on a fait quelque chose qui a plu aux gens - et à des gens différents aussi, le jeudi et le vendredi, avec le hip-hop, les jeunes et samedi c'était du monde différent aussi, fait-il valoir. On rejoint beaucoup de monde, c'est bien positif et les gens ont semblé bien apprécier cette édition-là. C'est aussi une belle réussite au niveau organisationnel, au niveau des bénévoles, des partenaires, on sent qu'il y a vraiment quelque chose qui se passe. Nos bases s'installent. »

Les Volubiles en clôture dimanche soir

Un spectacle de la troupe d'improvisation Les Volubiles bouclera la quatrième édition de la FÉE-AT dimanche soir, à 20h, au Théâtre des Eskers. Le président souligne par ailleurs que la soirée est prometteuse puisqu'il s'agit de l'un des meilleurs spectacles du festival en termes de préventes. 

Au cours de la fin de semaine, la FÉE-AT a notamment accueilli les musiciens Sunny Duval, Mara Tremblay et Eman X Vlooper.

Plus d'articles

Commentaires