Après 25 ans d'existence, la Fondation du Sourire de Martin, qui avait pour mission de soutenir les patients lors des traitements de chimiothérapies à Rouyn-Noranda, annonce sa dissolution.

Le vice-président de la Fondation du Sourire de Martin, Éric Jacques, explique qu'il est difficile de trouver de la relève pour prendre le flambeau de la fondation.

« Le vieillissement de nos membres qui ont quand même plus de 20 ans d'expérience. La relève qui est dure à avoir, explique-t-il. C'est beaucoup d'implication, donc, c'était dur. Les [collectes] de fonds, c'est de plus en plus difficile. Quand notre trésorière Mme Côté est décédée, nous nous sommes réunis [et nous avons] dit: ''On fait quoi?'' La présidente, Mme Cormier, est malheureusement malade. C'est là qu'on [le comité] a décidé : ''Ok, on met fin à la fondation''.

Legs à la Fondation hospitalière

La Fondation du Sourire de Martin a décidé de léguer ses liquidités, une somme de près de 214 000 dollars, à la Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda. Le président de cette dernière, Pierre Pilon, croit être en mesure de poursuivre la mission de la Fondation du Sourire de Martin à travers son action.

« Un premier montant a été mis de côté pour poursuivre l'épicerie, c'est-à-dire de fournir des collations pour ceux qui sont en traitement, explique-t-il. Un [autre] 20 000 dollars a déjà été investi pour notre appareil de mammographie. Le montant restant, soit à peu près de 180 000 dollars, va rester dans le fonds en prévision de l'installation du Centre de radiothérapie qui s'en vient dans les prochaines années et/ou toutes autres causes qui vont être reliées au traitement du cancer. »

En 25 ans, la Fondation du Sourire de Martin a amassé plus d'un million de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine