Retour

La galerie du Rift tient une deuxième Foire artistique

À Ville-Marie, plusieurs personnes ont assisté samedi, en fin d'après-midi, au vernissage de la deuxième Foire artistique à la galerie du Rift.

Il s'agit d'une exposition collective de 14 artistes de l'Abitibi-Témiscamingue, de l'Ontario et d'origine autochtone.

Plus d'une centaine d'œuvres d'art y seront exposées tout au long de l'été.

Une exposition qui se veut représentative des couleurs locales, explique la coordonnatrice de la galerie, Émilie B. Côté.

« On voulait inclure tous ces gens-là pour faire vraiment une exposition qui nous représente et créer des liens, créer des ponts entre les différentes cultures et les différentes façons de faire parce qu'en fait, dit-elle, ça donne une exposition qui est très variée, très diversifiée. On peut voir autant de la sculpture, de la peinture, de la sérigraphie, et chacun apporte une couleur qui est complètement différente. Donc ça donne vraiment un tout qui est vraiment intéressant. »

Hommage aux agriculteurs

Parmi les œuvres exposées, celle de Christian Paquette.

L'artiste du Témiscamingue revient cette fois avec une sculpture intitulée « Visage d'une région », un immense visage sur lequel sont gravés 533 prénoms d'agriculteurs de la région.

En tout, 31 familles du Témiscamingue ont accepté de prendre part à son projet et chacune a son nom gravé sur l’œuvre.

Pour l'artiste, Christian Paquette, c'est sa façon à lui de mettre en avant-plan les agriculteurs de la région qui vivent souvent dans l'anonymat.

« Ça faisait déjà quelques années que je voulais mettre en avant plan un secteur économique très important au Témiscamingue qui est l'agriculture et je voulais faire ressortir à travers mon œuvre que ces gens-là vivent de l'isolement, car, souvent, ils sont dans les champs seuls à travailler de longues heures, des fois des nuits complètes puis au niveau social, ils n'ont pas nécessairement le temps de s'intégrer, donc je voulais faire transparaitre ça », dit-il.

La sculpture sera installée cet automne sur une grange située sur une artère principale au Témiscamingue.

Plus d'articles

Commentaires