Retour

La jeunesse témiscabitibienne souhaite se faire entendre davantage

De nombreux efforts sont à faire pour inclure davantage les jeunes dans les organisations et les entreprises. C'est ce que font valoir les représentants du Forum jeunesse de l'Abitibi-Témiscamingue, dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse, célébrée le 12 août.

La présidente du forum jeunesse de l'Abitibi-Témiscamingue, Marie-Pier Dupuis, croit que les jeunes de la région veulent s'impliquer et possèdent un dynamisme qui pourrait profiter à différentes organisations.

Selon elle, le manque d'expérience pousserait toutefois les décideurs à leur laisser une place moins importante. « C'est certain que les jeunes veulent faire leur place, mais en ayant un peu moins d'expérience, parfois les instances leur laissent un peu moins de place. On essaie d'encourager les organisations à laisser de la place aux jeunes, parce qu'ils ont des idées nouvelles, ils ont des buts différents, donc ils vont donner une vision différente ».

Des enjeux propres à l'Abitibi-Témiscamingue

Pier-Marc Corriveau, vice-président du Forum jeunesse de l'Abitibi-Témiscamingue, est aussi impliqué à comité provincial Citoyenneté jeunesse.

Il constate que les jeunes de l'Abitibi-Témiscamingue font face à des enjeux propres leur région. « Comme à Rouyn-Noranda, d'avoir un service d'autobus qui serait plus accessible pour les étudiants, ça peut être de savoir les problèmes de santé que les jeunes qui travaillent dans les mines peuvent avoir à la longue, c'est de savoir pourquoi, en Abitibi, comme au Québec, nos jeunes garçons ont de la misère à avoir des taux de diplomation que les filles dans les écoles secondaires, dans les cégeps, dans les universités, etc. », énumère-t-il.

Pier-Marc Corriveau souligne, par ailleurs, que de grands événements culturels de la région sont nés grâce à l'implication de jeunes. C'est le cas, entre autres du Festival de musique émergente (FME), du Festival de la relève musicale indépendante (FRIMAT) et de la Fête éclectique envahissante en Abitibi-Témiscamingue (FÉE-AT).

Jeunesse et paix

Pour la Journée internationale de la jeunesse 2017, l'Organisaton des Nations unies souhaite célébrer « le rôle crucial que jouent les jeunes dans la prévention des conflits en tant qu'agents de changement, ainsi que leur contribution à la promotion de sociétés inclusives, à la justice sociale et au développement durable ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine