Retour

La Journée des vétérans autochtones a un caractère unique 

Pour le grand chef de l'Association des vétérans des Premières Nations de la Saskatchewan, la Journée des vétérans permet de rendre hommage à ceux qui ont combattu en leur nom, tout en respectant les traditions autochtones. Steven Ross précise qu'il y a un respect mutuel entre les différentes façons d'honorer les anciens combattants canadiens.

Soulignée depuis 1994, la Journée des vétérans autochtones du 8 novembre permet à la communauté de célébrer, d'honorer et de se souvenir des soldats autochtones, incluant les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuits.

Les célébrations autochtones lors de cette journée comportent entre autres des tambours traditionnels ainsi que des chansons des peuples autochtones, selon le grand chef saskatchewanais. Steven Ross ajoute que la participation des anciens à ces célébrations est quelque chose qui s'intègre très bien aux traditions autochtones et à leur culture.

Sur Twitter, le ministre de la Sécurité publique et député de Regina-Wascana a tenu à souligner la Journée des vétérans autochtones :

L'an dernier, une artiste originaire du Québec a confectionné des coquelicots en perles afin de reconnaître le dévouement des anciens combattants autochtones. Le coquelicot traditionnel de la Légion royale canadienne est également porté lors de la Journée des vétérans autochtones.

Le ministère fédéral des Affaires autochtones et du Nord précise que plus de 7 000 Autochtones ont participé à la Première et Deuxième Guerre mondiale, ainsi qu'a la Guerre de Corée. Il indique également que la plupart des anciens combattants autochtones ont servi au sein des troupes terrestres et qu'un certain nombre de soldats autochtones sont devenus tireurs d'élite ou éclaireurs.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?