Retour

La livraison du courrier pourrait être ralentie dans la région

La livraison du courrier pourrait être ralentie dès lundi dans certaines régions du pays : le Syndicat des travailleurs des postes a remis un préavis de grève de 72 heures, hier en fin de journée.

Des grèves d'un jour auront lieu dans une province à la fois et les facteurs des milieux urbains refuseront les heures supplémentaires. Selon le syndicat, une grève générale n'est pas exclue si Postes Canada pose des gestes hostiles, comme des mises à pied ou des lock-out partiels. Le président du syndicat des travailleurs des postes à la section locale de Rouyn-Noranda, Steve Tremblay, explique comment la grève pourrait se dérouler.

« Présentement, ce qui est prévu comme moyen de pression, c'est [que] les facteurs ne feraient pas d'overtime sur leur itinéraire, plaide-t-il. Donc, on ferait notre 8 h dans une région au Canada et ce qui dépasserait, le volume de courrier, le volume de colis qu'il y aurait à faire au-delà du 8 h, on le ramènerait et il serait livré le lendemain. Mais ce serait seulement régional, région par région. »

Postes Canada veut collaborer 

« Les négociations continuent et nous, de notre côté, on va collaborer pleinement au processus, assure la porte-parole de Postes Canada, Aurélie Walsh. On espère vraiment que l'assistance d'une tierce-partie qui est neutre va aider à conclure des contrats négociés qui vont répondre aux défis qui sont bien réels pour nous. »

Poste Canada mentionne qu'elle est déterminée à négocier des conventions équitables pour ses travailleurs et qui offrent des tarifs concurrentiels pour les Canadiens. Jeudi, un médiateur a été nommé par le gouvernement pour tenter de faire avancer les discussions.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine