Retour

La majorité des feux de forêt en Abitibi-Témiscamingue d'origine humaine

La majorité des incendies de forêt allumés en Abitibi-Témiscamingue sont d'origine humaine.

Selon la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), la moyenne régionale atteint 71 %.

La SOPFEU croit qu'il est possible d'éviter un grand nombre d'incendies puisque 34 % surviennent lors d'activités récréatives ou lors de l'entretien et du nettoyage effectués par les citoyens.

La SOPFEU souhaite sensibiliser la population au risque d'incendie en participant à des activités à Senneterre et Val-d'Or, entre autres.

« En Abitibi-Témiscamingue, pour l'instant on a eu un ou deux feux, vous avez encore des précipitations de neige, toutefois dans les prochaines semaines le soleil va être présent, il va faire beau et chaud donc on va avoir des conditions printanières, on n'a pas de feuilles, la végétation est jaune, le soleil et le vent vont être des facteurs qui vont beaucoup influencer le danger d'incendies donc il va falloir être vigilant dans les prochains jours », explique la porte-parole de la SOPFEU, Marie-Louise Harvey.

Rappelons qu'une interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité est en vigueur au Témiscamingue.

Plus d'articles