Retour

La MRC de Témiscamingue offre son soutien à Attawapiskat

Le conseil des maires de la MRC du Témiscamingue a accepté, hier soir, d'envoyer une lettre d'appui à la communauté d'Attawapiskat. Cette communauté autochtone de 2000 habitants du nord de l'Ontario est aux prises jours avec un taux alarmant de tentatives de suicide.

Avec les informations de Boualem Hadjouti

Le maire de Kipawa, Norman Young, qui a demandé ce soutien, croit que le gouvernement fédéral doit agir pour trouver une solution. « Ce n'est pas juste une petite somme qui va régler les problèmes [à Attawapiskat]. Ça prend des maisons, ça prend tout. On savait ça depuis des années, ça n'a pas changé... Je pense qu'il faut continuer à mettre de la pression sur le gouvernement fédéral pour régler ce problème », estime-t-il.

Norman Young veut également saluer, à travers la correspondance, le travail du porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière d'Affaires autochtones, le député Charlie Angus, dans ce dossier.

Le préfet Arnaud Warolin rappelle qu'il y a de nombreuses communautés autochtones au Témiscamingue et qu'il était tout à fait normal de s'inscrire dans la démarche du maire de Kipawa. « On est tout à fait d'accord avec les propos de M. Young. Ce n'est sûrement pas avec seulement un centre pour enfants qu'on va régler des problématiques qui sont beaucoup plus profondes. Il est temps qu'on les regarde véritablement ces problèmes-là », dit-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine