Retour

La MRC et la Société de développement du Témiscamingue dévoilent leur nouvelle structure

La MRC et la Société de développement du Témiscamingue (SDT) dévoilent leur nouvelle structure de fonctionnement. Avec l'adoption de la Loi 28 en avril dernier, de nouvelles responsabilités ont été déléguées aux Municipalités régionales de comtés. Au Témiscamingue, une entente est survenue entre la Municipalité régionale de comté et la Société de développement.

Avec les informations de Claude Bouchard

La SDT continuera d'agir comme guichet unique pour accueillir les entrepreneurs au Témiscamingue. La présidente de la Société de développement du Témiscamingue, Karen Lachapelle, explique toutefois que c'est au moment de l'acceptation d'un prêt que les choses seront différentes.

Le préfet de la MRC du Témiscamingue, Arnaud Warolin, parle des ajustements à venir.

Au Témiscamingue, la Société de développement chapeautait auparavant le Centre local de développement et la Société d'aide au développement des collectivités.

En vertu de la Loi 28, les Fonds locaux d'investissement sont désormais administrés par les MRC au Québec, et non plus par les CLD.

Plus d'articles

Commentaires